"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 30 septembre 2013

La démocratie non participative selon l'UMP ex FN

Certains élus du peuple ont le droit de parler, d'autres non.

Une élue du parti Occitan d'Orange s'est fait dans un premier temps couper la parole par le maire et ensuite expulsée manu militari par la police municipale.

Le maire de cette localité du Vaucluse, qui a trempé dans la fosse du FN avant de passer à celle de l'UMP, n'apprécie pas que l'on puisse s'opposer à lui.
Ce fasciste que l'on ne peut qualifier d'en herbe puisqu'il y a longtemps qu'il s'y repaît, est un maire d'autorité divine et non pas démocratique. Cela promet si ses anciens et toujours kamaradens prennent la gouvernance de villes en Mars 2014.

Ca me rappelle ce qui ce passait il fut un temps à Loudéac où le maire dégriffé proclamait le huis clos parce qu'il y avait des citoyens loudéaciens qui filmaient les séances du conseil municipal. Il lui arrive également en bon autocrate de refuser la parole à tel ou tel conseiller de l'opposition sous des prétextes futiles.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarques bienvenues