"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mardi 21 mars 2017

Qu'est ce que vous trouvez de drôle la dedans ?


Sur les rézosociaux, y en a qui trouvent des bizarreries entre ces deux photos alors qu'il n'y en a pas ou alors il faut vraiment chercher la petite voire la grosse bête.

Ils y voient méchamment une forme de discrimination là ou il n'y a qu'une bonne entente entre deux professions.

Dans la photo de gôche, le simple policier cherche les clefs qu'un simple ouvrier n'arrive plus à retrouver dans ses poches.

Dans la photo de drouâte, un militaire gradé discute avec un châtelain en veste molletonnée sur des questions macro économiques internationales et la façon d'aborder les nouvelles technologies dans un monde de plus en plus connecté sans oublier de critiquer le dernier livre de Nanard Riton Lavy sur les effets bénéfiques des bidons d'acides sur les populaces irakiennes.

Vous comprendrez aisément que si les personnages avaient été échangés, le militaire gradé avec le simple ouvrier et le simple militaire avec le châtelain en veste molletonnée, il n'y aurait pas eu de discussion possible, question de standing et de positionnement sociétal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues