"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 5 septembre 2016

Verbatim des conversations élyséennes des grandes oreilles étasuniennes

Elysée : Allo, c'est chouchou
Autre bout : Pourquoi tu m'appelles ?
Elysée : Pour te dire que je t'aime
Autre bout : Mais tu me l'a déjà dit la semaine dernière
Elysée : Ah oui

Autre bout : Allo, c'est Mamie Zin.....
Elysée : Bonjour Mamie Zin.... quel bon vent vous amène ?
Autre bout : Je m'inquiète, vous n'êtes pas venu cherchez votre petite enveloppe mensuelle
Elysée : Ah, c'est vrai, j'envoie Dominique double V celui du champ de course

Elysée : Allo, c'est Paul
Autre bout : Paul qui ?
Elysée : Bismuth, t'es con. Tu me classes cette merdique affaire Bygmalion
Autre bout : OK mais je veux toujours Monaco comme promis

On comprend maintenant pourquoi les services secrets US n'ont pas insisté, il ont vite réalisé qu'ils avaient à faire à un individu sans intérêts aucuns qui ne pensait qu'à sa petite personne, au fric et au Q.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues