"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 27 mai 2015

Le ballon était pourri de l'intérieur

A croire que les pousseux de ballon sont en manque d'odorat, ils ne s'étaient pas aperçus que le truc rond dans lequel ils tapaient comme des cinglés, puait depuis longtemps.

Au début, de ce que certains appellent encore un sport, la masse puante ronde était remplie avec une vessie de porc dans laquelle il fallait souffler, à croire que certains ne vérifiaient pas si elle était complètement vide.


Comme dans tous les abcès, c'est lorsqu'ils sont crevés que le remugle est le plus fort, faut il croire que dans ce sport il n'y avait que l'argent qui n'avait pas d'odeur ?

N'allez pas vous laisser tenter par le "Tous pourris", les gamins qui sont sur un terrain au lieu d'être devant leur écran (comme moi actuellement) ne sont pas cupides.

2 commentaires:

  1. faudrait pas prendre l'Helvétie* pour une lanterne

    *lapsus tout à fait volontaire , vu l'actualité du jour

    RépondreSupprimer

Remarques bienvenues