"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

vendredi 17 avril 2015

La transplantation et le don d’organes au Grand Café

Vers 18 h 30 hier au bout du bar du grand Café et après seulement la deuxième tournée de menthe à l'eau, deux buveur, Marcel et robert, sont partis dans une discussion sur le don d'organes.

Marcel : Ben oui que j'accepterai que mon gamin y reçoive un rein ou un cœur d'un autre si ça peut le sauver.
Robert : T'es sûr ! Même si le donneur était noir ?
Marcel : Ouais, c'est vrai j'y avais pas pensé
Robert : Et si c'était ton gamin qui mourait dans un accident et qui donnait son cœur ou un de ses reins pour être transplanté sur un noir
Marcel : Le chirurgien me demanderait quand même mon avis ou alors c'est un con.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues