"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

samedi 28 mars 2015

Le Grand Café et les arrêts de travail

A l'heure de l'apéro pour certains, du demi pour d'autres ou du diabolo machin pour les derniers, les papotages allaient bon train sur la question "Faut il prendre les arrêts maladie qui sont ordonnés par les toubibs ?".

Certains disaient oui, d'autres non et pis les derniers en bons normands des fois oui mais des fois non.

Bien sur tout le monde avait dans la tête le crash de l'avion de la Germanwings et ses 150 morts parce qu'un pilote avait décidé que c'était NON.

Dans l'équipe qui discutaillait le bout de gras, il y en a un qui demande à la grande gueule, il y a toujours une grande gueule dans une bande de piliers de bar, oui il demande:

- Et toi, tu les prends toujours tes arrêtes maladie ?
- Ben non, à ma place c'est pas possible, comment elle tournerait la boite
- Ah oui, j'avais oublié que t'es indispensable

un autre qui ne faisait pas parti de la bande rajoute

- Oui mais lui c'est pas pareil, il ne prend pas ses arrêts maladie mais envoie quand même la feuille à la Sécu comme ça ce n'est pas lui (sa boite) qui paye mais comme dirait quelqu'un d'autre "C'est la France"

Moralité, le jour où il fera une connerie au boulot alors qu'il est en arrêt, la Sécu reverra à la hausse son taux de cotisation et ce seront tous les ouvriers qui trinqueront.

2 commentaires:

Remarques bienvenues