"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mardi 17 février 2015

MEPIADART : Justice

Dans la même journée, on apprend deux bouleversements dans des affaires qui taquinent certains français depuis un temps certain.

- Le procureur qui s'occupe du cas de DSK dans l'affaire des partouzes carltoniennes décide de ne pas poursuivre celui qui est plus souvent en robe de chambre qu'en queue de pie

- Le président de la cour d'appel de Paris n'est pas d'accord avec l'arbitrage concernant BT demandé par la directrice actuelle du FMI qui a succédé à celui qui serait blanchit dans l'autre affaire 

J'espère que ce n'est pas le FMI qui est dessous ces revirements ou alors JE vais être obligé de demander sa dissolution.

12 commentaires:

  1. Tu n'es pas raissonable. Voyons, DSK, qui est tout de même un gros naïf; ne savait pas que les filles qu'il rencontrait étaient des filles à tickets. Faut comprendre ....

    RépondreSupprimer
  2. Compensation ou compassion ?
    La volonté d'amalgamer est assez flagrante.
    Sur le seul fil de la justice, on essaye d'égaliser les pratiques de queutard pour l'un et la problématique d'un ancien ami de la gauche caviar, soit nanard de l'autre.
    La conclusion, le FMI complotiste dans toutes ces affaires ?
    Jacques Ambroise ! à votre âge ! rangez donc ce tube de colle ! il n'est peut-être pas trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime votre conclusion
      pour ce qui est de la colle, je ne vois pas de quoi vous voulez parler mais vous devez être expert sans doute

      Supprimer
  3. C'est bien votre problème. La conclusion.
    Les valeurs que vous partagez entre extrémistes, c'est le complot. Pas pour les mêmes raisons, mais toujours avec les mêmes conclusions, le complot.
    Conclusion de facho.
    On commence par lire et approuver du "faurisson", ensuite on écoute et on comprend du "soral" et on fini par rire et applaudir du "dieudonné m'bala m'bala" . . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'effroyable imposture" de thierry messan peut-être ?

      Supprimer
    2. non plus ce n'est pas dans le rayon BD

      Supprimer
    3. Et essayer le dessin plutôt que "mal écrire" ? ? ?
      Docteur anonyme, à votre service.

      Supprimer
  4. Mais non, vous êtes dans l'gaz !

    RépondreSupprimer

Remarques bienvenues