"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 18 février 2015

A méditer

"Avoir ne serait ce qu'une idée, c'est souvent commencer à déplaire à beaucoup de personnes"

Lao Cude

16 commentaires:

  1. Ah! J'ai toujours des idées, je comprends mieux...

    RépondreSupprimer
  2. La masturbation mentale, ça va ?
    Tranquille ?
    Excusez-moi de perturber la tranquillité loudéacienne comme ça.
    Je me permet de garder en réserve la consanguinité, chantre de l'imaginaire collectif gauchiste explicatif de tant de dérives nationales. Tant vous me semblez en être totalement englué !
    "Jacques Ambroise" ! "Jacques Ambroise" avec vos proches, pauvres hères !

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, tiens !
    Le verbe comme la réflexion qui commencent à tarir chez le grand "Jacques Ambroise".
    Aller, continuez reprendre celle des autres. Surtout les plus anciennes et éloignées possible du rectum de la bretagne, pardon, de loudéac.

    RépondreSupprimer
  4. "Jacques Ambroise" qui voudrait être bloggeur à la place des bloggeurs.
    Mais qui néanmoins reste un gros ¤¤¤.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis que votre simple élève, oh maître Troll

      Supprimer
  5. Toujours rien compris le "Jacques Ambroise".
    Vous n'avez pas à être mon élève, vous êtes le "bloggueur".
    Après moi, un élève à la chevelure crasseuse comme la votre je le jette de la classe.
    "Jacques Ambroise" vous reviendrez quand vous vous serez lavé les cheveux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, vous voilà lavomatique, raton laveur troll

      Supprimer
  6. Zarmah lahmal ! T'as rien pour les melons ? Nahdin !

    RépondreSupprimer
  7. Je vous ai déjà répondu lahmal, nahdin !

    RépondreSupprimer
  8. Entre purs-sang . . .

    RépondreSupprimer

Remarques bienvenues