"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

jeudi 19 février 2015

"Arrêtez d’embêter mon Patounet" supplie Zaza

Lorsqu'elle a appris que l'on voulait lever l'immunisation parlementaire, oui elle confond avec immunité, l'adjointe au maire de Levallois et également épouse de Patrick Balkany a déclaré :"Arrêtez d’embêter mon Patounet".

En "OFF" elle aurait rajouté :"On ne peut pas en vouloir à quelqu'un qui n'a jamais fraudé et qui a toujours fait ce qu'il a fait dans une transparence totale".

Sans être méchant mais des fois ça me titille, un si bons gars comme le Patounet, s'il n'a rien à se reprocher, pourquoi aurait il peur d'aller devant la justice ?.

Combien de temps avant d'entendre le mot "COMPLOT" ?

60 commentaires:

  1. Quand il fait le lien entre Dsk et Tapie "Jacques Ambroise" dans son billet dénonce le FMI qui pourrait être derrière tout ça.
    Quand il torche un billet sur propos rapportés (toujours sans citer ses sources, bien entendu, c'est trop lui demander, ou pareil esprit n'a pas à s'y plier) "Jacques Ambroise" prête déjà à ses possibles détracteurs une possible intention. La force du préjugé, ainsi de mise et affichée est bien loin de vous étouffer "Jacques Ambroise" !
    L'égocentrisme dans lequel vous vous enfermez est pathétique et la frontière avec le pathologique d'une grande perméabilité.
    Pauvre "Jacques Ambroise", du blog, du facebook, du twitter pour dévoiler comme ça au su de tout le monde la misère de l'architecture mentale qui vous sert de support à l'articulation de ce que vous seriez capable d'apprécier comme une liberté de penser ?
    Hé bah dites donc, c'est pas bien joli ce qu'il se passe à loudéac !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En représentation tous les soirs !
      Ce soir "Jacques Ambroise" est : Scoubidou !

      Supprimer
    2. Pourriez vous m'envoyer votre livre sur scoubidou, tata troll

      Supprimer
  2. Et toi? Tu sembles curieux de savoir puisque tu lis ces billets...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Richard,
      moi c'est "anonyme" pour le moment.
      Curieux ? ô combien ? Au vu et su de la prétention de ce "Jacques Ambroise" Oui !
      D'autant que je ne fais que relever la dichotomie de ses prétentions, sans compter combien je combat ces formes de déni, d'errements intellectuels bourgeois et pseudo-démocratiques.
      Mais toi Richard, tu es de loudéac et tu te sens blessé ? Tu es un ami de "Jacques Ambroise" et tu te sens blessé ? Aurais-tu un problème de type "Jacques Ambroise" si on doit gratter la croûte, la surface des prétentions et s'apercevoir de l'océan de vacuité intellectuelle qui submerge ces sous-horizons ?
      Non, n'hésite pas, n'est pas ton ennemi celui qui n'est pas ton ami.

      Supprimer
    2. Non mais.
      On a pas gardé les bernardos ensemble !
      Pour qui vous prenez vous ?
      Incapable de répondre correctement.
      Toujours à côté de la plaque.
      Aucune cohésion dans les propos.
      "Poil à gratter à loudéac" vous affichez vous même les tréfonds de votre incohérence.
      Et vous vous appelez ? ? ?

      Supprimer
    3. Je vous comprends Docteur Freud, combien vous dois je ?

      Supprimer
    4. Au moins de la fermer quand je m'adresse à mon ami Richard (bah oui, on se tutoie).
      Vous n'êtes pas obligé de répondre à sa place parce que c'est votre blog. Non mais c'est quoi cet espèce d'Ubu roi ?

      Supprimer
    5. dans ce cas allez le faire dans votre lieux d"aisance, si je peux me le permettre mon gentil Troll

      Supprimer
    6. De la part d'un scato de votre espèce, j'en prendrais même pas le risque.
      Comment vous verrouillez votre pseudo blog !
      Je vous l'ai déjà dit mais vous êtes un pauvre hère.

      Supprimer
    7. vs me tenez éveillé et vs provocations ne font que me renforcer sur l'idée que je me fais des anonymes

      Supprimer
    8. Ecoutez moi bien espèce de sale type.
      Quand je suis venu sur votre blog, vous vous êtes empressé de faire un billet spécialement sur les "anonymes".
      Dans votre billet, que vous pourrez modifier ou faire disparaître à loisir, vous ne vous êtes pas privé de rajouter à la définition du "Larousse", je cite : " par exemple, un enfant né de père inconnu".
      Jusque maintenant je contiens mes mots Jacques Ambroise GLORY !
      Il est certain que les connards de votre espèce, mon père de 78 ans, les éclatent d'une force que vous ne pouvez imaginer à loudéac !
      Connard de sale type. Si la France avait eu à se construire avec des puants de votre espèce, elle s'appellerait "bretagne", peut-être.
      Et pourtant elle s'est construite et c'est pas un pauvre con qui revendique ostensiblement être arrivé à la retraite sans rien foutre qui va se permettre d'insulter, un nouveau venu au prétexte qu'il ne ressemble pas à ses semblables. N'aviez vous pas parlé de "vivre ensemble" ?
      Boeurk !
      Vous êtes vous lavé les cheveux ?

      Supprimer
  3. Oohh je n'ai pas assez d'intelligence pour comprendre tous vos mots...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh bah ! Fallait pas poser la question alors. Non ?
      -
      Ou alors : "Jacques Ambroise" méchant, nul et apparemment très con.
      Lui dire pareil que les méchants et après pleurer.
      Anonyme dire : peut-être Richard pas aussi c.. que "Jacques Ambroise" ?
      Suite et fin, petit souvenir de shining : tu veux jouer avec moi ?
      Ne me réclame pas une traduction en serbo-croate, loudéac ne s'en relèverait pas.

      Supprimer
  4. Je pensais bien que cet âne '' Onyme '' , était un bon, voir un excellent .Mr le tenancier du bord d'aile ,essayez de le garder comme animateur de votre page commentaire .
    On s'approche de la perfection ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour pierrick DAVID.
      Je ne maîtrise pas bien la langue de loudéac, avec toutes ses subtilités (bord d'aile, ane onyme). C'est fou comme la consanguinité fait des ravages dans les divers modes d'expression notre chère langue française.
      Un sujet de thèse pour un loudéacien averti.
      Pour ce qui est de l'esprit, mouais . . . niveau "Jacques Ambroise" je dirais.
      Au revoir pierrick DAVID.

      Supprimer
    2. oh grand Troll, pourriez vous nous dire à quel niveau il faut se placer pour pouvoir vous écouter ?

      Supprimer
    3. Pauvre sale type que vous êtes !
      Quand on commente on est un troll, et après vous être plaint, vous réclamez à m'écouter.
      Aucune logique chez "Jacques Ambroise", c'est même sa marque de fabrique.

      Supprimer
    4. Comme les nourrissons !
      Ils découvrent un mot, ils l'exploitent du mieux qu'ils peuvent.
      Même si il y en a plein d'autres qui leur passent devant le nez, ils n'en ont rien à foutre (et les bébés ont raison) c'est celui qu'ils viennent de découvrir le plus important. Il convient de le maîtriser avant de s'aventurer vers d'autres mots.
      "Jacques Ambroise" à le Qi d'une huitre.
      Ce qui ne lui permet pas de dépasser le stade nourrisson.
      Alors, cher "Jacques Ambroise" voici pour vous ces quelques mots qui je suis sur vous réCONforteront :
      troll, troll ,troll, troll, troll ,troll, troll, troll ,troll, troll, troll ,troll, troll, troll ,troll,

      Supprimer
    5. ça tombe bien, j'aime les huîtres et vos incabtations

      Supprimer
    6. Les pauvres types de votre espèce m'importent peu.
      Passer du toll à l'incabtation est franchement révélatrice du personnage (sale personnage que vous êtes pour être plus précis).
      Peut-être l'évocation de la sécularisation à réveillé chez vous les schémas sous-jacents de votre éducation, élevé au mystique, grandi dans le fantastique, une vie merdique ('vous le dites vous-même, vous n'avez rien foutu et vous êtes à la retraite, pauvre type !), et ça conchie sur tout ce qui ne lui ressemble pas.
      Quelle honte vous faites partager à travers votre blog sur votre nom de famille. Nombre de "glory" doivent se retourner dans leurs tombes (à la différence des huîtres).

      Supprimer
    7. j'irais voir au cimetière, monsieur l'abbé Troll

      Supprimer
    8. Et moi cracher sur votre tombe, si je passe à loudéac.
      Pauvre type.

      Supprimer
    9. Non, non, question de réflexe tout simplement !

      Supprimer
    10. en espérant que le vent soit contraire

      Supprimer
    11. Au vent, sous l'vent . . .
      Pour d'autres, ce sont les vestes qui tournent.

      Supprimer
  5. On est toujours le con d'un autre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bonjour richard.
      Bel effort. Bravo !

      Supprimer
    2. Chef Troll, ou vous placez vous dans la hiérarchie ?

      Supprimer
    3. Bah ! entre richard et "Jacques Ambroise" pardi ! Quelle question !

      Supprimer
    4. mais vous serez toujours notre mentor, oh grand >Troll

      Supprimer
    5. Absolument pas, je n'ai rien à voir avec un rebut de l'idéologie crasse de la gauche bourgeoise.

      Supprimer
    6. Mes cheveux sont propres, mes dents lavées . . .
      Non, non, persuadez vous bien que je n'ai rien à voir avec un arriéré mental de votre espèce.
      J'en veux nos échanges pour preuve.

      Supprimer
    7. vs ne vs connaissez pas Narcisse Troll

      Supprimer
    8. Encore une réponse de bidon (ce que vous êtes en somme).
      qu'est-ce qu'on fait "Jacques Ambroise" ? On revient sur votre définition d'anonyme" pour enrichir les débats ?
      Sale type "Jacques Ambroise", apprenez à vous torcher mon cochon, vous n'imaginez pas comment ce sera fait si ce sont d'autres qui s'en chargent.

      Supprimer
    9. Vs avez pris les habits du professeur Carambar ?

      Supprimer
    10. Que vous répondre, si ce n'est que vous allez passer une mauvaise nuit ?

      Supprimer
  6. Cher "Jacques Ambroise". . . bla bla bla, bla bla bla, bla bla bla . . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui, dès qu'on se met à dé"bla"térer, c'est de votre niveau.

      Supprimer
    2. et certainement également du vôtre, je dois bien vous rendre cet hommage

      Supprimer
    3. Réponse de bidon "Jacques Ambroise" !
      Rien pour essayer de relever votre niveau.

      Supprimer
    4. j'essaye de vous égaler, professeur troll

      Supprimer
    5. Au su de la prétention affichée dans vos billets et commentaires et au vu de vos réponses . . . excusez-moi . . .
      vous vous êtes lavé les cheveux ?

      Supprimer
    6. non pas dans les dernières 5 minutes, mère Denis

      Supprimer
  7. Avec si peu de commentaire ?
    Vous êtes bien plus prolixe à l'extérieur.
    Pauvre type "Jacques Ambroise".

    RépondreSupprimer
  8. Où avez-vous vu que vous pouvez m'appeler vieux ?
    On n'a pas gardé les bretons ensemble, que je sache !
    Pauvre type.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non,
      Jean Jacques Glory, si il y a quelque chose à rectifier, c'est le billet du 17/02 où vous vous permettez de qualifier un anonyme, en "né de père inconnu" !
      Et oui, là est la juste rectification à apporter.
      Genre, un billet (pauvre type !).

      Supprimer
    2. je ne me permet rien, je n'ai fait que retranscrire

      Supprimer

Remarques bienvenues