"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

vendredi 20 janvier 2017

C'était la gamine qui était en trop

Il faut parfois savoir faire des choix cornéliens, le chien ou la gamine ?

Bon c'est terminé pour cette famille de l'Aisne, le gentil toutou  a décidé que c'était lui qui devait rester et que la petite chieuse était en trop et il l'a fait comprendre à sa manière.

"Pourtant, ils avaient l'habitude de jouer ensemble, il ne lui avait jamais fait de mal il la protégeait même".


De la même façon qu'un con reste un con, un chien tueur reste un chien tueur.

2 commentaires:

Remarques bienvenues