"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

jeudi 3 novembre 2016

D'accord mais pas d'accord

Des sondages font dire, à bon ou à mauvais escient, que la plupart des français ne veulent pas que le Président de la République actuel élu en 2012 se représente pour un second mandat en 2017.

D'autres sondages font dire également que la plupart des français ne veulent pas que le Président de la République qui a été remercié en 2012 se représente pour un second mandat en 2017.

Lorsque vous questionnez les personnes qui ne veulent pas de ces deux personnes, vous vous apercevez qu'ils ne sont pas d'accord sur le nom de la personne qu'ils voudraient voir en tant que président de la république.

L’ancêtre du "bashing" était "quand on ne veut plus de son chien, on dit qu'il a la rage", le chien était remplacé par un autre qui, très rapidement, sera déclaré avoir également la rage. Il en est de même pour la présidence de la république.

Et si la solution était de ne pas prendre de chien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues