"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 24 août 2016

Les pousseux de ballon du Grand Café ou la chronique du racisme ordinaire

Gérard et Robert sont accoudés au comptoir du Grand Café et refont le match de pousseux de ballon de dimanche après midi entre Guingamp et Marseille, match qui a vu la victoire du petit.

Gérard
T'as vu, on les a niqué les bouffeurs de bouillabaisse 

Robert
Izauraient dû prendre du kig ha farz 

Gérard
Pis t'as vu (Gérard dit souvent t'as vu) y courraient pas, y zétaient au ralenti

Robert
C'est normal depuis qu'il y a un chinetoc (pour Robert, tous les asiatiques sont des chinetocs) il a déteint sur les autres, ysont tous bridés maintenant.

Robert et Gérard
Ha, ha, ha, ha (c'est en caractères gras comme leur rire)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues