"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 15 août 2016

L'Assomption revisitée

Texte sur la véritable histoire fausse de la montée de Marie le lendemain de celle de Wauquiez au mont Mesenc 1753 mètres avant J.C.

"LA VERITE SUR L'ASSOMPTION 
Ou petite chronique du 15 août..... 

En ce premier lundi 15 août de l'année 2016, lune croissante descendante et néanmoins gibbeuse du côté gauche, je me prépare à célébrer l’assomption de Marie, mère de Jésus, célèbre anarchiste des années zéro après lui même, vers 14h37 heure de Monein, qui risque de me pénétrer au plus profond de mes entrailles ce qui n'est pas fait pour me déplaire, même si, à heures régulières, Dieu me tripote, qu'il en soit loué!

Alors, en ce jour commémoratif, un peu d'histoire pour vous instruire..... 

C'est vers quarante cinq après Jésus Christ que Marie, mère du sus-nommé (ce qui n'était pas un péché à l'époque), souhaita prendre sa retraite de vierge Marie après 44 années de cotisations sans congés payés, le front populaire n'étant pas encore passé par là. 

Depuis on célèbre cette retraite aux"Flambeaux", petite boîte de nuit près de Lourdes -chantier.. 

Sa pension étant insuffisante pour subvenir à ses besoins, (Joseph ayant demandé le divorce et on peut le comprendre !), elle tenta bien de faire ça et là des petits boulots peu lucratifs, distribution de prospectus religieux, livraison de journaux à domicile( La Croix), gogo danseuse rue Saint Denis, mais rien ne lui convenait....

Elle tenta même, à l'image de son fils, de faire des miracles en apparaissant au stade de France lors de la finale de l'euro, mais rien n'y fit! Les Portugais demeurèrent gais!

Alors elle eut cette idée géniale d'apparaître à Jéhanne la pucelle, dans une grotte à Lourdes pour lui suggérer de bouter la horde de touriste anglais hors de l'Europe. 

Alors là mes enfants, quel succès ! Même le gigot à la menthe fut supprimé dans les restaurants!
On vint de loin pour l'admirer...

Elle créa donc un petit business de buvette casse-croûte qu'elle appela "à l'eau bénite", et qui marcha fort bien ma foi.

L'âge aidant, elle se lassa et décida de rejoindre son fils définitivement sans repasser par la case départ, sans toucher 10 000, dans les cieux toujours bleus ou jamais il ne pleut c'est à dire en Béarn profond, (vers Oloron Sainte Marie).

Ce fut un quinze août, vers 14h42 donc qu'elle débarqua aux cieux avec quelques minutes de retard sur l'horaire prévu.

Elle s'assit à la gauche de Dieu, son fils sur les genoux, et lui donna la tétée.

Depuis ce moment, elle coule des jours heureux en attendant la fin du monde.....

C'est donc cet événement là que nous commémorons aujourd'hui, mes chers amis et néanmoins ignares, en souhaitant que cet épisode de l'histoire du monde restera gravé en votre mémoire pour l'éternité. 

En attendant ce jour béni, je vous souhaite le bonjour."

Notre cliché du jour: Vierge Marie dans sa boutique, le quinze août vers 15h15.

Merci à Hervé à qui je n'ai pas demandé l'autorisation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues