"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 31 août 2016

LACTALIS : chacun veut sa part de fromage

Le conflit est terminé, certains diront "on les a fait lâcher" pendant que les autres penseront tout bas "on n'a pas tout donné".

Les deux parties se sont entendues, un peu tardivement mais comme dans tous conflits, il n'est pas question de céder à la première demande, sur le prix de la tonne de lait par l'industriel Lactalis qui rémunérerait à un juste prix le producteur.

Maintenant il va falloir voir si le prix des produits qui sortent des usines Lactel, Président, etc ... ne supportent pas cette augmentation.

Il y aura quand même un, plus précisément une laissée pour compte, c'est la vache qui ne verra certainement pas de différence entre l'avant et l'après conflit, il faudra toujours qu'elle se fasse sucer le pis par une machine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues