"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 13 juin 2016

Ya quelqu'un qui m'a dit

La plume, le nègre, l'écrivain, le scribouilleur de Paul Bismuth ayant décidé de se lancer dans les primaires organisées par la droite, l'ex est obligé de se trouver un autre larbin et ce sera en l’occurrence une larbine.

Afin de faire des économies (de bout de chandelles) sa moitié de lit a décidé de remplacer Riton. Tous les discours commenceront par la même phrase dont elle a déposé la paternité ou la maternité à la SACEM, ce sera "Ya quelqu'un qui m'a dit ......", de très mauvaises langues (dont je fais toujours parti) penchaient plutôt pour "Il était une fois ......".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues