"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mardi 12 avril 2016

Ne les appeler plus Bobos mais Camille

Lui, c'était un vrai
La mode aujourd'hui est de se prénommer Camille entre contestataire, ça fait groupe, mono idée, non individualisme et je ne sais quoi encore.

A Notre Dame Des Landes, tous les pacifistes encagoulés s'appelaient Camille, place de la République, tous ceux qui ne représentent qu'eux même s'appellent Camille.

Ils se regroupent non pas pour mettre en avant leurs idées, qui pourraient être bonnes, mais pour "être contre", l'exemple a été donné ce matin sur France Inter avec une Camille qui n'a fait aucune proposition et n'était même pas d'accord avec un autre représentant non représentatif de "Debout la nuit" sur le fond et la forme du problème qu'ils soulèvent.

Il y a un peu de style "Benêts Rouges" dans ces personnes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues