"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

dimanche 7 février 2016

La censure selon @lesechogaucho

Et ben SI, un des derniers irréductible de gauche, sans idées nouvelles depuis Lénine, m'a bloqué sur twitter, je n'en vois pas la raison puisque je n'ai jamais correspondu avec ce bolchevique tendance goulag à tous les étages.


6 commentaires:

  1. Des fois, on se demande…! Tien, y'a pas de réponse…

    RépondreSupprimer
  2. je veux bien te raffraîchir la mémoire. Parfois, les lendemains de fête, la tête plombée par ses addictions, l'âge venant, on ne se rappelle plus de tout, c'est humain. A-t-on le droit de dire ici qu'un beau jour de griserie alcoolique, tu as cru dans ta petite tête enfumée, alors que je parlais d'un autre, que l'un de mes messages t'était destiné, que tu t'en es offusqué et m'a copieusement insulté, sans risquer la censure ? je m'y risque... Mais si tu me promets d'être poli, je veux bien lever l'oukase. Tu vois, je ne suis pas aussi méchant qu'un certain clan grotesque de mesquinerie s'obstine à me décrire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne devons pas avoir la même définition de la politesse, la mienne étant celle du dictionnaire de l'Académie française et non celle dictée par une idéologie rétrograde

      Supprimer
  3. voilà que le masque tombe. Notre divergence est donc idéologique; Tant mieux, je préfère ça. Au moins, c'est plus honnête. Être l'adversaire de votre coterie m'est un plaisir. Si j'étais aussi insignifiant qu'on le dit, je ne serais pas l'objet un peu trop régulier de vos attaques mesquines et diffamantes. Mon idéologie rétrograde te salue bien, l'amnésique. Encore que je ne sache pas trop ce que tu peux mettre derrière, n'étant pas en position de satisfaire ton anti-communisme primaire.... Bien qu'il n'y ait aucune honte à cela, je ne suis pas communiste, désolé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le masque tombe ?
      C'est vous qui dites cela en vous cachant derrière un pseudo des plus éculés.

      Attaques mesquines régulières ?
      Je ne me rend donc pas compte que je vous titille tous les jours.

      Diffamantes ?
      Pauvre chou, vous allez me faire pleurer.

      Anti communiste primaire ?
      Loin de cela, je suis pour tout ce qui est évolutif et non pas amidonné dans une gangue.

      Pas communiste ?
      La honte d'appartenir à une idéologie refait surface.

      Supprimer

Remarques bienvenues