"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 11 novembre 2015

Bruxelles veut imposer la morosité dans les bistros bretons

Les fonctionnaires de Bruxelles sont jaloux de la convivialité qui règne dans les estaminets en France et plus particulièrement ceux qui sont situés en Bretagne.

Ces technocrates veulent interdire ce qui fait le fondement du bien vivre ensemble, il veulent contingenter et même supprimer "la pêche au bar".

C'est comme si on interdisait aux nordistes d'avoir la frite ou la patate, un breton qui n'a pas la pêche au bar sombrera corps et bien dans la neurasthénie.

Photo Le Télégramme du 11 Novembre 2015

2 commentaires:

  1. et quand y en aura plus du tout , que deviendra la morosité ? du désespoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous les hommes, nous irons taquiner la morue et les femmes le maquereau

      Supprimer

Remarques bienvenues