"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

vendredi 16 octobre 2015

Visite de François Hollande aux chantiers de l'Atlantique

Lors de son déplacement à Saint Nazaire sur le site STX, le Président de la République a essuyé un vent de la part d'un représentant syndical CGT qui avait en tête les images des heurts chez Air France.

Selon l'entourage de pépère, il était sur le point de rétorquer à la personne qui ne voulait par lui serrer la paluche un retentissant :

"Casse toi p'ov con"

mais il s'avait que cette réplique n'était pas libre de droits et que son auteur, Paul Bismuth, aurait déposé plainte contre lui pour "plagiat en réunion de plus de 100 personnes en présence des médias".


4 commentaires:

  1. Il est vrai que cette expression est brevetée ... a++

    RépondreSupprimer
  2. Ceci étant FH a, en l'occasion, gardé son sang froid et a délivré dans son discours suivant un petit couplet social qui semblait tenir compte de ce que syndicaliste lui a dit. Dont acte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est la différence entre les deux personnages, maîtrise de l'un contre excès de l'autre

      Supprimer

Remarques bienvenues