"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 26 octobre 2015

De là, à dire qu'il tire comme un pied

C'est le sanglier qui doit se fendre la gueule en voyant son prédateur avec un pied en piteux état et il y est pour rien, on ne pourra pas lui reprocher d'avoir voulu attenter à la vie de cette personne.

Ça se passe comme ça à Montpezat d'Agenais.

Circonstance atténuante ou non pour le copain de chasse, les résultats du test d'alcoolémie se font attendre.


4 commentaires:

  1. Prendre son pied comme on peut, surtout pour un chasseur a++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne pas confondre le chasseur a le pied avec le chasseur a le pain

      Supprimer
  2. Minable ! Même pas foutu de viser juste et de le descendre ! À ce rythme on n'est pas prêts de voir le dernier chasseur... ;o)

    RépondreSupprimer

Remarques bienvenues