"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

jeudi 2 juillet 2015

Le Grand Café et les Pédés

Avant hier soir au comptoir du Grand Café je sirotais mon demi bien mérité après une dure journée de farnienté passée à ne surtout rien faire.

A l'autre bout du bar, Robert, un ancien du Djebel, genre celui qui est allé passer des vacances là bas pour faire la différence avec ceux qui vivaient depuis longtemps là bas avant.

Il regardait la télé qui passait une émission de jeux ou les personnes viennent à deux pour essayer de décrocher le pactole.

"Yapuksa à la télé, des tarlouzes qui n'osent même plus se cacher" C'était deux jeunes hommes qui étaient sur le plateau en tant que candidats.

Rentrent dans le bar deux mecs costauds, ce sont des routiers qui roulent en double pour des raisons d'horaire, je le sais je les connais.

Un autre client qui était à côté de Robert ne peut se retenir :
"Alors Robert, ces deux là ce sont aussi des tarlouzes puisqu'ils sont toujours par deux et tu en penses quoi aussi des flics qu'on ne voit jamais seuls".

Le gros connard de Robert est sorti s'en finir son gros rouge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues