"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

samedi 9 mai 2015

Squat de Rennes et l'arroseur arrosé

Maryvonne ne peut pas récupérer sa maison et ce n'est pas normal.

Une fois dit ça, il faut chercher pourquoi une telle situation peut exister. Il semblerait que ce sont ceux qui râlent le plus actuellement qui sont à l'initiative d'une telle possibilité.

C'est une loi écrite et votée en 2007 (dixit Ouest France) par l'actuelle opposition nationale qui permet aux squatteurs de rester dans les lieux.

A cette époque, comme un peu encore aujourd'hui, les politiques en place faisaient au jour le jour des lois de situation qui n'étaient pas pensées suffisamment et qui montrent leurs faiblesses aujourd'hui.

Donc si la loi est mauvaise, la solution n'est pas de gueuler sur elle mais de la changer, ce n'est pas en criant au loup que ça empêche la bête de venir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues