"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

dimanche 31 mai 2015

Si je connaissais le con qui a ...........................

Hier lors du sermon qu'a fait Paul Bismuth pour le baptême des Républicains, une petite phrase a été malicieusement insérée sans que le sermonneur ne soit au courant.


C'est seulement une fois prononcée qu'il s'est aperçu qu'il avait dit une connerie, un peu comme Fabien Barthès dans les guignols, mais là c'était moins drôle pour les Balkany qui étaient au premier rang.

Maintenant va falloir trouver qui a glissé cette phrase dans l'homélie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues