"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

jeudi 21 mai 2015

République de copains

J'emprunte ce titre à un minuscule blogueur de droite pour dire que je suis un peu voire pas mal d'accord avec lui en ce qui concerne l'affaire dont il fait état.


Bien que cela paraisse incompréhensible d'en arriver à cette situation, je me suis posé la question de savoir si cela était légal, la réponse semble être OUI, puisqu'elle était détachée de son ministère de tutelle à l'INA et qu'elle pouvait le réintégrer après avoir quitté son détachement.

Maintenant au point de vue éthique, n'aurait elle pas du démissionner de la fonction publique ? Son contrat de travail ne l'y oblige pas du tout.

Le minuscule blogueur de droite prétend, à juste titre peut être, qu'elle est "parachutée à un poste spécifiquement créé pour elle", ça c'est son avis de personnage anti gauche primaire et adorateur de Paul Bismuth.

Il a oublié de signaler une autre affaire que l'on pourrait également classer dans la république de copain et qui figure dans le quotidien le Télégramme d'aujourd'hui.

Un conseiller d'un cabinet ministériel aurait œuvré en faveur d'un détournement d'une future ligne TGV afin de garder la quiétude de sa famille et il a pourtant été relaxé.

Le Télégramme du 21 mai 2015

Mais la, toujours pour le minuscule blogueur de droite, il va trouver cela normal, la personne concernée est de droite donc intègre et insoupçonnable, qu'il n'y a jamais eu de collusion entre le président et les juges et qu'il n'existe pas et n'a jamais existé de République de Copains sous l'ère précédente. 

Le parti UMP qui veut s'appeler les Républicains aurait du penser à se nommer "Les Cyclopes", il ne voit que ce qui se passe chez les autres et jamais chez lui.

6 commentaires:

  1. dans le cas contraire , il aurait dit qu'on la payait à rien foutre

    RépondreSupprimer
  2. Tous des potes, même de partis opposés ...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis "d'accord". Ces types de droite qui dénoncent ceux de gauche exclusivement où cherchent des petites bêtes à gauche pour contrer les conneries de droite me fatiguent.

    Dans mon annexe hier, je tapais sur Sarko mais les gens de droite n'ont pas vu que sur le blog phare je tapais sur un type de gauche, Montebourg.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils sont toujours très sélectifs comme ont peut aussi l'être de temps en temps

      Supprimer

Remarques bienvenues