"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 1 avril 2015

Des sous comme s'il en pleuvait

Je viens de consulter mon relevé bancaire arrêté au 31 mars et j'ai cru défaillir en le lisant, je m'y suis même pris à deux fois.

Dans la colonne des crédits apparaissaient des sommes inhabituelles par rapport aux moins précédents, des versements de 100 000, 350 000 et 750 000€ avec la même provenance.

J'ai dans un premier temps pris le téléphone et je l'ai très vite remis en place, MON conseiller commercial bancaire ne commençant pas de bonne heure.

J'ai donc réfléchi et j'ai appelé un ami qui saurait me conseiller sur la marche à suivre, il a d'ailleurs été de bon conseil, il m'a dit "Tu as 2 solutions, celle honnête de prévenir ta banque afin qu'elle se renseigne sur la provenance des fonds  et celle dite "Jurisprudence Bygmalion/Bismuth" où tu ne dis rien et que si tu as des ennuis, tu réponds que personne ne t'a prévenu, dans ce cas, ce sont toujours les lampistes qui payent, jamais le réel commanditaire"

2 commentaires:

Remarques bienvenues