"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 16 mars 2015

Je plains les précaires de l'Aisne

Le département de l'Aisne était l'invité malheureux d'une radio ce matin dans le cadre des élections départementales.

Selon les spécialistes qui discutaient "entre eux", il est fort possible que le département soit présidé par le parti d'extrême droite de la fille du borgne à compter du 29 mars 2015.

Des précaires ont donné leur sentiment sur les difficultés qu'ils rencontraient actuellement et pourquoi ils allaient voter pour le parti "qui les représente le mieux".

Que vont ils dire lorsqu'une fois en place grâce à leur vote, les élus d'extrême droite vont commencer à rogner sur le Revenu de Solidarité Active (RSA) qui représente les 2/3 du revenu dont ils disposent mensuellement ?

Que vont ils dire lorsque ce même conseil départemental va faire payer plein pot les transports scolaires jusqu'ici subventionnés ?

Que vont ils dire lorsque le président du conseil départemental décidera de ne plus aider les maisons de retraite ou vivent les parents ?

Que vont ils dire quand la commission à l'enfance va diminuer ou même supprimer l'aide à l'enfance pour les familles en difficulté financière ?

La roulette russe n'est pas un jeu, elle est très souvent mortelle.

8 commentaires:

  1. oh mais ce que tu décris ce sont les économies de bas de l'aisne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais qui vont s'appliquer aux élus qui ne seront pas réélus et dont c'était l'activité principale voire unique

      Supprimer
    2. les intermittents de la politique vont tout de même pas se plaindre,
      je ne plaindrai pas les électeurs du fn des éventuelles mesures de rétorsion à leur encontre par le dit parti

      Supprimer
    3. j'aurais dû préciser "humour" en ce qui concerne mon commentaire

      Supprimer
    4. oh merde, j'ai plongé ......... ou pas

      Supprimer
  2. Feront, c'est sûr, un marché de dupes. Feraient bien de se renseigner près de ceux qui se sont déjà mis sous la coupe du FN ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a beau dire, certaine personnes ne regardent que dans un miroir aux alouettes

      Supprimer

Remarques bienvenues