"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 4 février 2015

Valls ou l'arroseur arrosé

Bernard Petit, directeur de la Police Judiciaire de Paris, serait mis en garde à vue pour n'avoir pas respecté le secret de l'instruction ou quelque chose comme ça, il aurait prévenu Christian Prouteau qu'il allait être mis en examen dans une affaire ou le nom du parrain du fils de Paul Bismuth était cité.

Bernard Petit a été nommé fin 2013 au poste qu'il occupe (ou occupait) par un certain Manuel Valls qui était à l'époque ministre de l'intérieur.

Ce qui est troublant, bizarre ou dangereux, ce sont les raisons de cette nomination, le précédent chef, Christian Flaesch avait été viré pour "manque de déontologie", ça ne s'invente pas.


Maintenant va falloir en trouver un autre qui est intègre, non marqué politiquement, qui n'a pas été condamné, qui jurera qu'ils ne commettra aucune faute, etc .........

Bon, c'est pas gagné, on n'a pas encore trouvé le dernier des Mohicans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues