"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

jeudi 29 janvier 2015

Les patrons bretons défendent la santé

Cliquez pour agrandir
Dans le quotidien Le Télégramme du 29 janvier, les patrons bretons (pour certains fils de ...) dénoncent une usine à gaz lorsqu'ils parlent du compte pénibilité.

Les exemples caricaturaux sont là pour étayer leurs dires, ils ne veulent surtout pas parler du fond du problème, certains métiers ne laissent que très peu d'espérance de vie après le départ en retraite.

Une phrase est prêtée à ces patrons dans laquelle ils "dénoncent une mesure inopportune en période de ralentissement économique" montrant que ce n'est pas la santé des ouvriers qu'il faut préserver mais celle des finances de leur entreprise. Je ne doute pas qu'ils se seraient empressés d'accepter cette mesure si "leurs" affaires étaient meilleures.

Ont ils pensé ou l'idée les a t-elle effleuré qu'il serait peut être possible de faire les deux simultanément ?

Il se sont bien gardés de prendre avec eux une étude qu'ils auraient pu se procurer auprès de l'INSEE sur la moyenne d'age des décès selon le travail effectué.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues