"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

lundi 8 décembre 2014

Pourquoi rajouter antisémitisme après racisme ?

La plupart des médias nous parlent de "Lutte contre le racisme et l'antisémitisme" comme si l'antisémitisme n'étant pas inclus dans le racisme.

Le dictionnaire Larousse nous donne comme définition :

Racisme :
Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les races. Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes.
Antisémitisme :

Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. 

Pourquoi être obligé d'ajouter antisémitisme et pourquoi dans ce cas n'ajouter que ce mot, c'est une sorte de stigmatisation contre les autres, les Roms en particulier mais c'est peut être parce qu'il n'existe pas de mot qui qualifie cette pathologie anti roms.

Ou alors n'est ce pas une question de lobbying condescendant envers une partie de la population mondiale ?

9 commentaires:

  1. 1. Guy Birenbaum a fait un billet sur le sujet: "" Le ministre a dit Racisme ET Antisémitisme " http://guybirenbaum.com/20141208/le-ministre-a-dit-racisme-et-antisemitisme/

    2. Gauche de Combat aussi, presque pareil :" L'antisémitisme est-il un racisme comme les autres?' http://gauchedecombat.net/2014/12/08/lantisemitisme-est-il-un-racisme-comme-les-autres/

    3. Moi? Je suis en phase ton billet et les deux autres, bizarre non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme m'a dit un copain en off, ce n'est pas une tare d'être anti sioniste contrairement à anti sémite

      Supprimer
  2. À ceci près que le "racisme" est très largement fantasmé, alors que l'antisémitisme est en pleine recrudescence, notamment chez ceux qui se prétendent victime du "racisme". Mais il est vrai que, rebaptisé "antisionisme", il fait déjà plus propre sur soi, plus sortable-en-ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est il en pleine recrudescence ou en parle t-on plus dans les médias ?

      Supprimer
    2. Demandez aux Juifs qui quittent en masse les banlieues "sensibles"…

      Supprimer
    3. Non, je ne suis pas pour certains pleureurs en particulier.
      D'autres voudraient bien quitter ces banlieues sensibles comme vous le dites

      Supprimer
    4. C'est vrai qu'ils font chier, ces Juifs, à pleurnicher au moindre coup de barre à mine à travers la tronche ! Ils pourraient comprendre que c'est la faute à la misère sociale, quoi, merde !

      D'autre part, ce n'est pas moi qui qualifient ces banlieues de "sensibles", terme que je trouve du plus haut comique, au contraire. Et je sais très bien que d'autres voudraient bien les quitter, mais ceux-là tout le monde s'en fout. D'ailleurs ce sont des salauds et des cons puisqu'ils votent FN.

      Supprimer
    5. Ce qui m'amuse (ou pas), ce sont tous ces antisémites qui essaient de transformer leur antisémitisme à d'autres pour masquer leur racisme et antisémitisme. Des exemples? Le Front-national qui se cache derrière le racisme et l'islamophobie pour désormais s'afficher en mode: Ah mais non! On est pas antisémite! ça c'était avant! les antisémites, c'est que les noirs et les arabes qu'on déteste, pas nous !" Les mêmes pers. cautionnent les discours antisémites et Pétainniste d'un Eric Zemmour par exemple.

      Le combat contre l'antisémitisme ne peut se faire sur une base raciste, c'est l'angle d'attaque des pires fachos (reacs?) pour qui, la lutte (juste) contre l'antisémitisme n'est qu'un prétexte, ils sont les heritiers d'une longue et vieille tradition antisemite qu'ils portent encore en eux, leur ADN.

      Les nouveaux antisémites ne masqueront pas les héritiers des années sombres, ils sont là, avec nous, des vautours.

      Supprimer
    6. Si le "racisme" est inscrit dans l'ADN, il est donc inutile et vain de prétendre lutter contre. Supprimons donc toutes ces associations suceuses d'argent public qui nous bourrent le mou !

      Supprimer

Remarques bienvenues