"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile
Les articles concernant l'arrondissement, la communauté de commune et les communes sont désormais transférés sur "Le Courtier Dépendant", site que vous pouvez atteindre d'un simple clic

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mercredi 22 avril 2015

La parrilloterie du jour de @PierreParrillo

Le blogger de droite prête au gouvernement et à la majorité le dessein de ramener à eux les couvertures dans la malheureuse affaire de ce français condamné par la justice indonésienne pour des faits que l'on peut éventuellement contester en France mais qui pour les indonésiens sont incontestables.

Selon lui, si la France ne fait rien et que ce français est exécuté, ce sera de la faute du président et de son gouvernement mais si elle fait quelque chose, elle s'immisce dans les décisions de justice d'un pays souverain ce qui n'est pas acceptable au niveau international.

Je ne rappelle plus qui était aux manettes en France lors de l'affaire Cassez et si le pouvoir était intervenu dans une décision de justice d'un pays lui aussi souverain.

Le blogger de droite n'est pas à une contradiction prêt quand il faut taper sur ceux qui ne sont pas de son côté et qui ne pensent pas comme lui.

2 commentaires:

Remarques bienvenues