"Si tu affirmes que les fesses de la personne qui te précède sont sales
demande à celle qui te suit comment sont les tiennes"

Les fautes d'orthographes sont d'origines et n'engagent que le rédacteur du bord d'aile

Seuls les commentaires identifiables seront acceptés, les anonymes sont automatiquement en spams.

mardi 31 mars 2015

Les comparaisons de @PierreParrillo sans comparatifs

Le grand chroniqueur de droite, Pierre Parrillo, termine son billet du jour par cette phrase juste mais uniquement si on ne cherche pas un peu plus profondément.
Il oublie que son mentor a lui aussi essuyé 4 défaites à la suite mais comme tout bon convaincu (en un seul mot SVP), il n'a pas eu le temps ou n'a pas voulu chercher.

Je lui rappelle et à ses disciples certaines dates:

  • - Mars 2008 : Municipales
  • - Mars 2010 : Régionales
  • - Mars 2011 : Cantonales
  • - Sept. 2011 : Sénatoriales 
Certes il en reste encore avant 2017, les régionales vont peut être prendre la même tournure mais de là à vendre la peau de l'ours ..........

L'euphorie de la victoire enivre certaines têtes et rend les autres chafouines, mais demain est un autre jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarques bienvenues